THE TIME YOU ENJOY WASTING IS NOT WASTED TIME
"Bertrand Russel"

mardi 19 août 2008

Coming out

Bon ok... oui, je l'avoue. C'est pas parce que je n'y crois plus, que je ne jette pas un coup d'oeil blasé sur ce qui se passe à Pékin.

Hier, en zieutant les faits saillants de la journée, je suis tombée sur cette déesse. Ouch! J'en suis encore sous le choc. Qu'elle soit russe, ou droguée, ou témoin de Jéhovah, tout ça n'a soudain plus d'importance!! Si j'avais 10 ou 12 ans, je crois que j'en ferais mon idéal. Si j'étais un homme, j'en ferais aussi mon idéal! N'étant rien de cela j'admire la performance et la beauté comme je me pâmerais devant un reportage sur la rapidité du guépard. Mais quelle belle athlète!

Voici Yelena Isinbayeva :



video

Direz pas que je ne m'enthousiasme pas sur le sujet olympique. Hon... elle n'est pas canadienne. Mais c'est tellement relatif, tout ça. J'aurais pu naître en Russie! Vous aussi, d'ailleurs. Elle aurait pu naître ici, aussi. J'veux bien m'enorgueillir sur les choses sur lesquelles j'ai un certain contrôle, ou sur les faits des personnes que j'aime et je connais. Mais comme les athlètes canadiens me sont aussi inconnus que n'importe quel autre jo-blo sur la planète, je ne vois pas très bien pourquoi je me pèterais les bretelles outre mesure sur leurs performances plus que sur celles des autres. Faque... tsé!

6 commentaires:

  1. Moi c'est le volleyball de plage féminin que je suis religieusement.

    Elles sont tellement bonnes.

    RépondreEffacer
  2. Dommage, être si bonnes alors que c'est probablement la seule discipline olympique dont tout le monde se fout de la technique et de la performance...

    RépondreEffacer
  3. Euh, je dois confesser que leur plastique, généreusement dévoilée, n'est pas étrangère à mon intérêt pour ce sport.

    Je sais... maudit gars.

    RépondreEffacer
  4. @ mightymite: pas mal les bresiliennes, non???
    :D~
    @ lucrecia: soulage de voir que tu craques enfin...moi, dernierement, c'est alexandre despatie (evidemment) & matthias steiner, l'halterophile allemand. lorsque tu lis son parcours des derniers temps, sa victoire est d'autant plus emouvante.
    :)~
    il y a toujours de ces moments. je les aime bien moi, les olympiques!!

    RépondreEffacer
  5. @ Mightymite: Pis l'althérophilie féminine, elle?
    ;¬)
    Si au volleyball de plage masculin les "athlêtes" jouaient en string, je crois que je me taperais une joute de temps en temps... Oh, mais pas plus. Faut pas s'écoeurer, quand même!

    @ Ticklebear: Bâon, depuis quand on s'émoustille devant la jeune brésilienne? Un "coming out" à faire aussi?
    ;¬)
    Pour Despatie, oui, je sais... n'ai-je point déjà visionné un diaporama sur ton blogue d'Alexandre dans tous ses Speedo?

    Indeed, maudits gars...

    Mais j'vous aime ben, vous savez!

    RépondreEffacer
  6. Ouain toute une athlète!

    La plupart des athlètes s'entrainent tellement qu'on peut quasi deviner leur discipline en voyant leur corps...

    Personnellement les gymnastes, nageurs, décathlon-ien pi tri-athlètes...j'aime bien la découpe!

    RépondreEffacer