THE TIME YOU ENJOY WASTING IS NOT WASTED TIME
"Bertrand Russel"

samedi 1 septembre 2012

Expo Brome : Jour II

Sur un mode un peu plus relax aujourd'hui (j'ai dormi une super nuit d'environ 10 heures), nous nous sommes présentés à la foire vers midi. En ce beau samedi de début de septembre, il y avait déjà une foule présente sur les lieux. Les manèges étaient tous en activité, et les enfants étaient présents partout sur le site.

Voici le genre de manège dans lequel JAMAIS vous ne me verrez!
Ce n'est qu'un petit manège de foire mobile, je le sais, mais l'idée de me faire virer le coeur ne me plaît pas du tout!! À aucun prix!

Petits et grands s'en donnaient à coeur joie!


Et bien sûr, il y a ces stands de jeux d'habileté où vous pouvez gagner des horreurs de toutous en peluche aux couleurs les plus criardes les unes que les autres.

Dans un tout autre ordre d'idées, nous avons assisté au jugement des vaches laitières de races Jersey, Ayrshire et Holstein.

D'ailleurs, voici une Holstein en train de se faire faire une beauté.


Non, ce n'est pas un instrument de torture, malgré les apparences.
Cette belle Holstein est en train de se faire faire une beauté. On peut apercevoir quelqu'un en arrière en train de travailler fort sur son arrière-train.

Là. On voit un peu mieux.
Oui je sais, moi aussi je préfère les voir à l'air libre, le derrière enduit de bouse et des mouches plein le visage. Mais bon... comme on dit, "sois belle et tais-toi"! 

Ici, une belle Ayrshire en train de se faire coiffer le bout de la queue.

Celle-là semblait plutôt intriguée par ma caméra.

Jugement des Ayrshire
(du lait entre 3.75 à 4% de gras)


Jugement des Jersey
(elles sont plus petites, mais produisent du lait de 5% de gras, meilleure qualité surtout pour la crème)




Jugement des Hosltein
(les plus grandes, avec du lait de 3,25 de gras)

La parade des Holstein


Grrrrr! 


Plus tard, nous nous sommes déplacés vers les gradins pour le jugement des chevaux.
Ici, les carioles tirées par des paires de chevaux. 


Il y a eu plusieurs catégories de compétions chevalines, mais ma caméra était à plat.
Et nous n'étions pas assez bien placés pour capturer l'essence de ces compétitions.
J'espère donc faire mieux pour les deux jours à venir.

4 commentaires:

  1. Franchement, quand je vois le pis de la dernière vache de ta série, j'ai mal pour elle.

    RépondreEffacer
  2. Bon la Bloggia est au paradis!!!
    Moi, j'irai voir un animal d'un tout autre genre aujourd'hui, si tout va comme prevu...
    :)~
    HUGZ

    RépondreEffacer
  3. @ Euterpe: Nous aussi, nous avions un malaise à les voir aussi pleines. Elles devaient marcher les pattes arrières écartées tellement elles étaient over-dues pour être traites. J'ai eu les larmes aux yeux à quelques reprises à voir comment se déroulait ses séances de jugement...

    @ Ticklebear: Au paradis oui et non. Pour les vaches, bien que j'étais en mesure de toutes les toucher, j'ai été un peu triste de les voir ainsi. Elles attendaient patiemment que les humains décident de leur sort...
    Pour les petits animaux de ferme, ce fut une grande surprise pour moi de voir une telle variété de chaque espèce! La nature est incroyable!

    RépondreEffacer
  4. Le sort de toute bete de somme...
    :/~

    RépondreEffacer