THE TIME YOU ENJOY WASTING IS NOT WASTED TIME
"Bertrand Russel"

mardi 15 avril 2008

Y'a pas de plaisir parfait

Le plaisir de rencontrer mes amis et de festoyer de bon coeur a certes allégé un désagrément mineur, mais ni le champagne, ni les cosmopolitans, ni les différents cépages et le houblon ne m'ont complètement fait oublier ce vide, cette cavité aux parois gonflées et rougies appelant le doigt ou la langue afin d'obtenir un soulagement.

À chaque instant une partie de ma pensée se dirigeait vers ce creux, plein de tout ce qui m'était passé sous la dent. Et c'est bien là le problême. Une partie de ma dernière dent tout au fond là-bas s'en est allée avec une bouchée de ce no.26 du menu thaï que je dégustais les yeux à l'envers, le sourire béat d'une canonisée au lèvres, alors que j'entamais mon séjour dans la grand'ville. Loin de mon dentiste (pas que je l'aime particulièrement, mais j'aime bien le savoir plus près de ma dentition). Darned!

Après une semaine de gymnastique bucale se voulant discrète, mon dentiste et sa charmante assistante, Squiddly Diddly, ont fait des pieds et des mains pour tenter de mettre un terme à mes grimaces. Enfin... ça prend combien de temps à dégeler? Parce que pour le moment, en plus de nouvelles grimaces, je me tapoche la face pour vérifier si ma sensibilité revient.


video

5 commentaires:

  1. coudonc, crisse!!!
    pas lachable tout seul, cette enfant-la?!?!!!
    :D~
    quel boutte qui va lacher next???
    :D~

    RépondreEffacer
  2. Érich Karl Fedder19 avril 2008 à 23 h 09

    La ville a certains dangers qui font qu'elle n'est pas faite pour tous et les restaurants thaïs ne sont pas les moindres...

    RépondreEffacer
  3. @ Ticklebear: Moi qui pensais avoir fait le tour de la question...

    @ Érich Karl: Si je lisais le Journal de Montréal, aussi! Mais non, comme je viens de la ville, j'y suis allée avec l'insouciance d'une jouvencelle souriant devant tout menu le moindrement exotique. D'aucun dirait que j'ai maintenant un peu plus de plomb dans la tête, mais bon... c'est que je l'ai bien aimé, ce no.26!

    RépondreEffacer
  4. j'en conclus que ton No 26 n'impliquait aucune nouille graisseuse comme une certaine fois, ou j'avais l'impression que tu mangeais un bol d'appats pour la peche...
    :D~

    RépondreEffacer
  5. Oh non, ah pouah!!
    Nouilles à la Singapour: Pu jamais!
    Beurk.
    J'hésiterais même devant un Singapour sling... c'est dire à quel point je suis traumatisée!

    RépondreEffacer